Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Melina n' Mike Around The World
  • Melina n' Mike Around The World
  • : Bonjour a tous! Ici Mel et Mike! En quelques mots, nous avions ce projet chacun de notre cote avant de nous connaitre. Notre rencontre a ete un moteur a ce que nous nous lancions dans cette aventure!!! Quelques annees d economies et deux saisons plus tard, nous essayons de realiser notre reve. En voici le recit...
  • Contact

Actuellement nous sommes...

Pour ceux qui nous suivent encore, nous sommes rentrés en France depuis le 1er Juin, Désolé de ne pas avoir donner de nouvelles avant, mais tellement de choses a faire.

Promis promis nous mettons le blog à jour très très vite.

Recherche

Catégories

23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 18:02

20/07/09:
C est le grand depart pour notre circuit du sud ouest. Ce dernier va nous faire parcourir pres de 450 Kms dans le desert Bolivien, et traverser differents paysages comme le Salar d Uyuni, des formations rocheuses comme l Ejercito et l Arbol de Piedra, ainsi que des lagunes aussi belles et variees les unes que les autres. Rendez-vous a 10h pour faire les formalites de sortie de Bolivie, la prochaine etape etant le Chili. A 10h30 devant l agence nous rencontrons nos compagnons de voyage: un couple de Neo-Zelandais, Dylan et Lucy, et un autre couple d Hollandais Hyke et Shana. Le depart est retarde, mouvemente, rien ne semble organise, le guide veut meme nous imposer dans un 4X4 pour 7 pers maxi, sa femme soit disant la cuisiniere, sa fille et un bebe (nous refusons gentilment sachant que nous allons passer au moins 8h par jour dans la voiture deja serres comme des sardines). Enfin nous partons vers 13h (2h30 de retard), et nous arretons dans un cimetiere de trains (souvenirs souvenirs pour Mike).


Puis nous continuons a travers le desert pour rejoindre Colchaka point d entree du Salar. Ici toutes les maisons sont faites de sel et l essentiel de l activite est generee par l exploitation du Salar. C est la plus grande reserve de sel au monde (12 000 km2) et elle resulte de l evaporation de 2 gigantesques lacs il y a quelques milliers d annees. La collecte du sodium se fait en creusant et en creeant de petites montagnes.


L etendue blanche a perte de vue est hallucinante et la parcourir en jeep la rend encore plus spectaculaire. Nous nous arretons sur l ile d Incahuasi, petit bout de terre rempli de cactus geants (certains font plus de 9m et sont millenaires). Apres le dejeuner, nous profitons de quelques instants (bien trop cours a notre gout) pour faire des photos originales puis partons rejoindre les bords du Salar ou nous passerons la nuit dans un hotel de sel (murs entierement faits de briques de sel et les pylones de cactus).




21/07/09: Reveil a 5h du mat, today nous avons de la route. Le lever du soleil est hallucinant mais le plus impressionnant reste la force du vent. Il s est leve dans la nuit et les bourrasques atteignent parfois 150 km/h, soulevant le sable et creant de petites tornades. Apres 3h de route, nous traversons un second Salar (plus petit) et nous nous arretons a El Ejercito de Piedra, champ gigantesque de pinnacles de pierres, la seconde etape est le mirador sur le volcan Ollayambe de plusieurs couleurs du fait des differents mineraux dont il est compose et de la neige dont il est coiffe. Ensuite nous passons pres de plusieurs lagunas toutes bordees de blanc (soit du sel soit des mineraux), mais la plupart sont glacees, colorees et souvent peuplees de vigognes (petits lamas sauvages). Heureusement que nous avons l oeil car notre guide n est en faite qu un chauffeur, il se contente juste de conduire, ne parle pas, pas de musique et ses explications sont aussi bidons les unes que les autres. Apres une courte pause dej dans la tempete (dans la voiture) nous reprenons la jeep est passons par El Arbol de Piedra, un rocher de pres de 9m en forme d arbre au milieu de nulle part.


Enfin nous atteignons la Laguna Colorada, immense lac de seulement 80cm de profondeur, qui doit son nom a ses teintes roses, oranges, parfois rouges dues aux sels mineraux qui  l a composent. Le lac est egalement peuple de flamants roses, et l endroit est vraiment joli mais un peu gache par le vent incessant et la boue: Mike en voulant prendre de plus pres les flamants s est enfonce toute la pompe dans la vase!!! qu elle bonne idee avec les -10 degres annonces ce soir. Pour passer la nuit nous nous dirigeons vers un refuge mais celui prevu a l origine, n a plus de toit, le vent a emporte la tole. Nous nous retranchons vers un second glacial, sommaire et le guide negocie pour une cuisiniere. 3h a se cailler en attendant qu il mette le poele en route... la soiree s acheve avec un petit verre de vin autour du feu...


22/07/09: -10 degres toute la nuit, faire de la fumee en dormant dans un duvet, ca vous dit quelque chose??? reveil a 4h30 et nous sautons dans le 4X4, histoire de se rechauffer. Apres 1h de route, nous arrivons au Sol de Manana, un champ de gigantesques geysers et meme si l odeur du souffre n est pas la plus agreable, avec le lever du soleil, les fumerolles ont quelque chose de magique.


Nous poursuivons avec l aurore derriere les montagnes et arrivons a Agua Thermales au lever du soleil. Certains temeraires iront se baigner dans les eaux chaudes sortants de terre (30 degres dans l eau et -5 degres dans l air, non merci!!!) Petit dej et nous passons le desert de Salvador Dali, ici sur une grande etendue de sable, d immenses pierres se dressent comme si elles avaient ete disposees par le maitre du surrealisme. Apres avoir longer des volcans multicolores, nous arrivons au clou du spectacle, la Laguna Verde. Une immense etendue verte au pied du volcan Licancabur (pres de 6000m), c est encore une fois magnifique mais voila deja l heure de quitter notre groupe pour rejoindre le Chili.


Le passage de la frontiere s eternise, nous sommes avec un groupe de Francais et certains d entres eux avaient decide d emporter avec eux un cactus du Salar, vu que toute importation est interdite voila une brillante idee pour nous retarder!!! Bref, nous voici au Chili, dans le village de San pedro de Atacama, ou nous allons nous accorder 2 jours pour nous remettre de cette superbe aventure...d ailleurs ici les prix sont aussi picants que le nom du pays!!! lol

Repost 0
Published by Melina et Mike around the world - dans BOLIVIE
commenter cet article
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 12:54

15/07/09 : Nous sommes encore a Sucre, nous en profitons pour visiter la Casa de la Libertad, ou nous apprenons sur l histoire de la Bolivie, principalement sur l independance, Simon Bolivar, et le Mariscal Sucre... L architecture coloniale de la maison en elle-meme est tres jolie (voir les photos du chapitre precedent)... L AP nous prenons le bus, traversons des canyons de terre rouge, avant de rejoindre l atltiplano et la tristement celebre ville miniere Bolivienne "Potosi" (4060m). Une fois debarques, notre sympathique chauffeur de taxi (a bord de sa Lada des annees 70) improvise une petite visite guidee, ce qui nous donne un bon apercu de la ville, mais nous verrons mieux demain, il fait nuit...



16/07/09 : Bon anniversaire Jean Mich Much!! Encore une matinee a chercher un Petit dej, ici, tout les restos cites dans le guide sont censes etre ouverts, mais ne le sont pas... Ici le sens du commerce est egalement en option, decidement... Nous nous renseignons pr decouvrir les mines (la encore c est limite on les ennuie...), et partons visiter la casa de la monedad, un des plus importants musees du pays, retracant l histoire de la monnaie et de la ville de Potosi... Nous faisons un petit tour en ville a travers les rues colonniales et les eglises (plus de 80 apres la conquete), puis dejeunons au soleil... Enfin nous voici en route pour le Cerro Rico, dont l histoire remonte a la conquete Espagnole. Le site est malheureusement celebre, car des milliers d indiens et d esclaves y ont laisse leur vie. Ce sont aussi ces mines qui ont fourni quasi 50 % de l argent circulant sur terre... Apres avoir enfiler nos tenues de mineurs, nous passons par le marche reserve a ces derniers.Ici on peut acheter en toute legalite de la dynamite (nitroglycerine) et faire sauter la maison du voisin si il fait trop de bruit... On y trouve aussi de l alcool "potable" de canne a 90 deg, de la coca et autres provisions necessaires a la survie sous terre. Nous achetons des petits cadeaux pour les travailleurs que nous allons rencontrer dans les sous terrains et nous dirigeons vers l entree de la mine.



Elle fait partie des 800 qui trouent le Cerro Rico (seulement 200 sont actives) et qui occupent 6000 ouvriers (50 % de la population active de la ville)... Le salaire moyen d un mineur varie entre 60 et 80 Bolivianos par jour (entre 6 a 8 euros par jour, le double de ceux travaillant en ville). On y extrait de l argent, du zinc, du plomb et de l etain... Des l entree nous croisons des mineurs en transpiration, poussant un petit wagonnet (1tonne et demie qd meme!), puis nous nous enfoncons de 2km a l interieur du tunnel et 30 metres en dessous du niveau de l entree.


La temperature commence a s elever, l endroit est poussiereux (silice qui est fatal a long terme a bon nombre de mineurs), et notre coeur commence a s accelerer. On rencontre plusieurs groupes, tous machent de la coca et boivent des shots d alcool, en redemande,et vu le labeur, on peut comprendre...
Jose, notre guide ancien mineur, nous presente ses anciens collegues, ils inaugurent leur nouvelle machine, et versent un peu d alcool dessus en guise d offrande, pour ne pas qu elle tombe en panne, du coup nous sommes convies a la fete et devons nous aussi participer a la "beuverie" : "Mel une biere? euh non j aime pas ca... Pas grave ya de la tequila!!! ay ay tequila! (en voila une qui ne perd pas le nord !!!!)...


Nous passons pres de 2h30 au fond du gouffre, puis bien heureux nous retournons vers la lumiere du jour, mais avant petit arret chez le "TIO" (diablo) le dieu des mineurs, considere comme le mari de la "PachaMama". Notre guide, en profite pour nous expliquer les differents rituels et offrandes qui ont lieu dans cet endroit le 1er et le dernier vendredi du mois...En sortant, petite demo, d explosion de nitro, histoire de faire notre 14 Juillet a la bourre, et nous continuons la fete dans un resto Franco Bolivien, MIAM MIAM!!!



17/07/09 : Nuit agitee, Mel est prise de fievre, mal de gorge et etat febrile... Alors direction la pharmacie, histoire de voir si avec un remede miracle ca se calme. Nous prenons le bus pour rejoindre Uyuni, 30 minutes de belle route bien asphaltee avant de nous retrouver en plein desert, sur un chemin du Paris Dakar. Le voyage est magnifique de par ses paysages mais proche du calvaire. Uyuni ville deserte du style en plein milieu de nulle part et sans verdure, ou la temperature passe bien en dessous des -10 deg la nuit. Apres avoir "visite" 5 hotels nous adoptons le dernier, une sorte d igloo geant!!! lol

18/07/09 : Au reveil Mel ne semble pas aller mieux, alors today on prend le taureau par les cornes, direction l hosto, enfin ce qu ici ils appellent un hopital. Une maison amenagee en "clinique"... Bilan : une pharyngite, une grosse piquouse dans les fesses et elle devrait repartir comme en 40! En tout cas le soir elle retrouve l appetit c est deja bon signe : elle s enfile une grosse pizza toute seule, c est que ca doit aller mieux !!!!

Repost 0
Published by Melina et Mike around the world - dans BOLIVIE
commenter cet article
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 13:32


13/07/09
: Apres 12h de bus plus ou moins confortable, ou Mike a hurle en plein milieu de la nuit dans le bus, il revait...ca surprend quand meme!!! Nous voici a Sucre, ancienne capitale Bolivienne, ville blanche, capitale de l independance. Des les 1er pas, elle se revele etre une ville superbe. Nous passons la matinee a essayer de trouver un guide pour visiter la communaute des Jal qua, ensemble de petits villages de tisserands mais encore une fois les prix nous font tourner les talons. Un petit tour par le marche de la ville, ou Mike se fait envoyer chier par une Dame qui ne voulait surement pas parler a un touriste, lui voulait simplement connaitre ce qu il y avait dans ses gateaux, c est pas juste!!! L amabilite des gens ici est vraiment en option et cela commence a etre pesant jour apres jour. La nonchalance parait meme etre une atitude nationale...


14/07/09: Matinee a re classer les photos et a blogger, nous sommes super en retard, desole pr ceux qui nous suivent de pres, mais merci a eux en meme temps bibis!!! 14h30 RDV devant la cathedrale pour visiter le Dino Parc : La plus grande partie de terre au monde comportant des traces de dinausores se trouve ici a Sucre... Bon manque de bol le bus est deja reserve et nous nous en faisons jeter ! Solution de secours, nous nous regroupons entre 6 touristes et montons dans un taxi pour 4! En avant ! Sur place, on nous propose de payer pour prendre des photos, a part cela,c est impressionant de se dire qu il y a quelques millions d annees des dinos etaient la, mais malgre les representations a taille reellle de ces monstres, on a du mal a se rendre compte...


De retour en ville, on se fait arreter par la police, forcement a 6 dans un taxi pour 4... Mais bon apres un beau mensonge de notre chauffeur, nous arrivons a bon port. N ayant pas manger a midi nous nous ruons sur un gigantesque sandwich. Le soir nous nous offrons un bonne fondue dans un resyo sympa, et Mike se vautre lamentablement, devant tout le monde, de tout son long au milieu du marche, il a loupe le trottoir!!! Plus de peur que de mal, heureusement...

Repost 0
Published by Melina et Mike around the world - dans BOLIVIE
commenter cet article
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 12:02

LaPaz (2) 640x480
03/07/09:
Bon anniversaire Vero!!! 3h30 de bus et nous voici a la Paz, le voyage a ete serre puisque Mike a eu du mal a rentrer ses jambes et (d ailleurs partout ou il va il se cogne aux encadrures des portes, pays de nains!!!). On galere pour trouver un hotel, apres en avoir fait 3/4 on tombe sur une cellule gelee aux draps sales!!! Aprem a chercher des treks dans la capitale la plus haute a 3800 metres, comme toute grande ville qui se respecte, il y a du bruit, des klaxons et des stands de rues dans tous les coins, difficile de circuler, alors on ne vous parle meme pas des odeurs de pisse pisse!!! La Bolivie est censee etre moins chere que les autres pays mais on se rend compte que non, c est le meme prix voir plus cher que ce que l on attendait!!! Du coup on va reduire nos activites prevues...

 

LaPaz (1) 640x480

04/07/09:
Apres une nuit a se geler les miches, dormir habilles, fourres dans un duvet lui meme sous les draps, dans la chambre pas loin de 0 degres, tout va bien! Je retrouve Mike au petit matin essayant de faire taire les pigeons en leur jetant une bouteille d eau (bah oui on vous rappelle que l on a dormi sous les toits) car cela l empechait de dormir, moralite 6h debout, la journee commence bien.

LaPaz (16) 640x480

On commence par changer d hotel pour le moral et on poursuit nos negociations pour le trek du Huayna Potosi, et reussissont a obtenir un bon prix. Pour s acclimater a l atltitude, on commencera par le trek du Condoriri de 3 jours pour finir par le Huayna Potosi en 2 jours. On essaye notre tenue de montagne, crampons, chaussures et piolet. On essaie de trouver un supermarche (apparement il n y en a que 3 ou 4 dans la Paz) pour faire une grosse salade de crudites maison, ras le bol de leurs menus, nos estomacs reclament de la vraie nourriture!!!!

LaPaz (4)

05/07/09: Journee de remise a jour du blog, ca tombe bien, ici tout est ferme, on donne nos affaires a la laundry, car autant dire que nos chaussettes puent (un peu mais pas trop). On part au marche de 16 de Julio sur El Alto de la Paz, partie haute de la ville ou nous avons une vue d ensemble, le mercado s avere etre une foire a n importe quoi, c est le bordel, les odeurs montent au coeur de Mel, on ira pas plus loin!!! On tente d assister a un combat de catch, specialite locale, mais pour les gringos c est 4 fois le prix, de plus selon les dires, on se retrouve isole des Boliviens, du style singe en cage alors non merci!!! Bref degoutes de cette mentalite, on rentre, Mike se fait plaisir avec un filet mignon avant de redevenir vegetarien pendant les treks!!! et lasagnes pour Mel, on profite du luxe car on sait que l on va en baver...

 

06/07/09: Depart pour le trek: le programme: parcourir 60 kms a travers la cordillere des Andes Bolivienne (Cordillera Real) depuis Tuni, un tout petit village jusqu au camp de base 1 du Huayna Potosi a 6088 metres au dessus du niveau de la mer. Pour le dernier jour de la rando nous devrons tenter de gravir ce sommet. RDV a 9 h a l agence ou nous rencontrons Perrine (21 ans) avec qui nous allons faire ce trip et Jorge notre guide (51 ans). 2h30 de taxi brousse et nous voici a Tuni a 4450 metres, minuscule estancia (bourg) d une vingtaine d habitants. Apres avoir charger les mules et dejeune nous nous mettons en route pour notre 1er camping. Les coliques de Mel commencent et ca durera jusqu au 3 eme jour, sympa les lasagnes!!!

trek condoriri Huayana potosi (2)

Nous passons devant l immense laguna Tuni, servant de reservoir d eau douce a la Paz puis nous commencons a grimper, traversons d immenses paturages frequentes essentiellement par lamas et alpagas. Enfin nous arrivons au pied du Condoriri ou nous passerons la nuit. Cette montagne porte ce nom car elle est formee de 3 pics qui font penser a la tete et les ailes du condor. Super diner prepare par Jorge notre guide, cuisinier et clown, que Mel ne touchera pas d ailleurs apres avoir vomi elle ira se coucher...nuit glaciale en perspective entre -5 et -10 degres.

 


07/07/09:
Reveil a l aube pour passer notre 1er col, 1h30 de marche et nous voici a 5200 m, panoramas superbes, des lagunes emeraudes un peu partout, vue sur le Condoriri, le petit Alpamayo et sur celui qui nous attend de pied ferme le Huayna Potosi. Nous descendons dans la vallee, traversons de petits ruisseaux glaces et nous baladons dans l altiplano du Zongo. Mel suit de loin, pliee en quatres...


Quelques aigles nous survolent, nous continuons notre route jusqu au prochain lac ou nous faisons une pause casse croute d avocat delicieux et une sieste au soleil delicieuse elle aussi!!! L aprem nous repartons dans le vent et le froid rejoindre El Amarillo notre "camping", nous suivons un chemin de terre au milieu de nulle part. Au camp, trop de bourrasques, alors une petite baraque en boue va nous servir de tente et de cuisine. De la paille, une bache etalee, nos duvets et nous voila allonges les uns contre les autres pour nous rechauffer. Jorge nous fait un concert toute la nuit, des le lendemain, l acquisition de boules quies se revele indispensable!!! Voici notre 2 eme nuit glaciale de passee!!!

 


08/07/09:
Au petit matin, apres un bon mate de coca nous voici sur l ascension de notre 2eme col. 2h de rude montee et aussitot nous redescendons en courant sur de minuscule cailloux. En route vers le refuge, nous passons devant la plus haute piste de ski du monde, Chacaltaya, malheureseusement inexistante, le rechauffement global ayant eu raison du glacier... Bip bip un taxi local, ami de notre guide, nous propose d economiser a nos jambes les quelques kms restant, youpi!!!

trek condoriri Huayana potosi (48)

Refuge 1 du Huayna Potosi, nous degustons un bon sandwichs au thon, faisons connaissance avec un bresilien qui doit monter enfin tenter de monter avec nous jusqu au sommet. Apres midi, entrainement avec les chaussures a crampons sur le glacier, grimper a 90 degres avec le piolet, descendre en rappel sur la glace, on s eclate. Et deja le bresilien a mal au crane et vomi (cela fait que 3 jours qu il est en altitude et ce n est pas assez pour etre acclimater). Le soir trop vane, dodo a 19h30 dans le dortoir du refuge...(tous sur des matelas les uns contre les autres, autant dire que il y en a qui dorment, qui ronflent et qui reveillent les autres!!!)


 

trek condoriri Huayana potosi (60)

 

09/07/09: Malgre le concert des uns et les reves des autres les matelas n etaient pas negligeables(certains faisaient vraiment des bruits bizarres, ils doivent vivre autant la nuit que le jour). Mike charge le sac de rando avec duvets, vetements et matos d escalde, pres de 20kg, Puis nous grimpons au refuge 2 a 5150 metres. 2h eprouvantes, mais la haut la vue est deja splendide. Dejeuner et sieste, la journee pour nous reposer en attendant cette nuit, la fameuse epreuve!!! ( nous somme a nouveau que 3, le bresilien n est pas monte avec nous et est meme redescendu sur la Paz, le mal des montagne ca ne pardonne pas!!!)

 

10/07/09:
Happy Birthday La Black !!!! Difficile de dormir, trop d apprehension et presse d en finir aussi. Minuit debout, nous voulions partir avant la trentaine de personnes resident avec nous dans le refuge. Mais bon l endroit et si etroit, c est un vrai cafarnaum. Un bon petit mate de coca et nous voici equipe pour l artique: chaussure de plastique, crampons, 2 paires de gants, 2 paires de chaussettes, 3 pantalons et 3 pulls + manteau de ski, cagoule, baudrier, corde...En route vers le sommet, sur le glacier nous marchons tres lentement vu l altitude a la lumiere de nos lampes frontales. Le vent est fort et nous glace les pieds, les mains et le visage autant dire qu il faut bouger bouger bouger...mais pas grave nous continuons.


Au bout de 2h30 petite pause, Mel malgre son etat febrile decide de ne pas abandonner. Nous doublons petit a petit et malgre la lenteur des personnes parties avant nous.

 

trek condoriri Huayana potosi (89)
A 5900 metres, l altitude se fait sentir, nos jambes flageolent, nos pieds et mains sont glaces, Mel traine les pattes, heureusement Mike est derriere pour lui pousser aux fesses, mais il commence a avoir envie de vomir et un gros mal de tete. Mais la coca est la et il en mache a grosses bouchees, ca va mieux!!! Nous voici en bas de la crete, encore 100 m de deniveles mais ce coup-ci en escalade a travers la roche et la glace. Mel traine son piolet et a la tete qui penche d un cote, signe d epuisement...



Youpi!!! nous y voici, de la haut, nous voyons la Cordillera Real dans son ensemble, la paz et El Alto, le lac Titicaca, l ombre du Huayna Potosi avec le soleil levant, toute la valle du Zongo et surtout la montagne en elle meme avec les couleurs de l aurore, c est juste splendide!!! il est 7h du matin. La haut nous restons que 10 min car il y a beaucoup de vent et la crete est assez etroite pour pouvoir bouger (disons que d un cote ou de lautre il y a le vide).

 


La descente (2h) presque aussi eprouvante que la montee reste agreable car le glacier avec le soleil du matin nous offre un jolie spectacle. Nous empaquetons nos affaires au refuge 2 et redescendons dans des rafales de vents incroyables vers le refuge 1, le sourire aux levres. nous l avons fait!!! Nous sommes arrives les 1er sur la crete en 5h30 et nous avons appris que sur la trentaine de personnes du refuge seulement 10 sont parvenues au sommet. On est un peu fier quand meme!!! 2h de taco pour la Paz, ou on ronfle, fatigue de ces 5 jours et nous voici revenus dans le bruit et les odeurs, ca ne nous avait pas manque, enfin si la douche quand meme!!!

 


11/07/09:
Today tranquille il faut que l on se remette de toutes ces epreuves. On donne nos affaires a la laundry again, mais la y a urgence!!! et puis on part flaner dans les rues, faire du shopping et acheter  quelques souvenirs.

 

trek condoriri Huayana potosi (103)

 
12/07/09:
Nous pensons avoir fait le tour de la Paz, on reserve nos billets de bus pour Sucre, 12h de trajet de nuit, ce sera pour ce soir. En attendant on part au mercado negro, encore une foire a n importe quoi, l un vend des ciseaux l autre des coupes ongles, etc. Petit moment culturel de la journee, on visite le musee de la coca, on apprend pas mal de trucs. Et puis enfin on reserve nos billets d avion pour l Asie, j en pouvais plus d entendre Mike taper du pied, ca y est c est fait!!! On re-signe...

trek condoriri Huayana potosi (111)

 

trek condoriri Huayana potosi (112)

Repost 0
Published by Melina et Mike around the world - dans BOLIVIE
commenter cet article
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 17:36

02/07/09:
Mike va mieux, mais on ira pas a Isla del Sol car trop touristique. Apres s etre fait limite expulser de l hotel, on file vers Huarina ou le changement de bus sur la nationale tourne au cauchemar. Une bonne quinzaine de combis nous passent sous le nez, ils sont tous blindes. On reussit a en choper un pour Achacachi ou l on nous regarde comme des betes furieuses (Mel pete les plombs). Les boliviennes portent des chapeaux melons plus petit que leur tete, une jupe avec plusieurs jupons, ce qui leur fait de grosses fesses et une aimabilite inexistante. Arrives a Sorata, 2500 habitants, on se renseigne a l association des guides pour un trek a la laguna glacial. Le prix annonce est plus cher qu au Perou (pas  normal), on part voir un autre office de renseignements, et la, le meme guide debarque, nous propose un autre trek en faisant concurrence a l association precedente. Ca sent la magouille!!! Demain on part a La Paz ou nous pourrons comparer le prix des agences et avoir du choix...mais quelle bonne idee de venir ici!!!

Repost 0
Published by Melina et Mike around the world - dans BOLIVIE
commenter cet article
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 10:00

Repost 0
Published by Melina et Mike around the world - dans BOLIVIE
commenter cet article