Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Melina n' Mike Around The World
  • Melina n' Mike Around The World
  • : Bonjour a tous! Ici Mel et Mike! En quelques mots, nous avions ce projet chacun de notre cote avant de nous connaitre. Notre rencontre a ete un moteur a ce que nous nous lancions dans cette aventure!!! Quelques annees d economies et deux saisons plus tard, nous essayons de realiser notre reve. En voici le recit...
  • Contact

Actuellement nous sommes...

Pour ceux qui nous suivent encore, nous sommes rentrés en France depuis le 1er Juin, Désolé de ne pas avoir donner de nouvelles avant, mais tellement de choses a faire.

Promis promis nous mettons le blog à jour très très vite.

Recherche

Catégories

15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 12:03

15/10/09: Hier soir en rentrant dans la chambre, grosse frayeur, des rats!! ils ont tente de nous piquer notre nougat, non mais ca va pas!!! Alors on baricade la porte avec nos chaussures, mais 15 min plus tard, ils sont de retour alors on emploit les gros moyens, on demonte le rideau et on s en sert pour cloisonner le bas de la porte. Enfin nous pouvons dormir...mais pas tranquilles...


Pushkar 1
Ce matin on decolle tot histoire de pas gacher la journee dans le bus (5h de trajet), qui nous mene a Puskhar (20 000 hab), un lieu de pelerinage sacre pour les Hindous. Ces derniers viennent se laver de leurs peches dans le lac au centre du village. Ils y accedent par des ghats, sorte de bassin dedie a la baignade spirituelle.


Pushkar-2.jpg
La ville est constituee de petites rues ou les rickshaws sont interdits (un peu plus de silence cela ne fait pas de mal). La rue principale, remplie de petites echoppes n est ni plus ni moins qu un bazar geant ou l on passera les 3/4 de l apres-midi.


Pushkar-3.jpg
Au coucher du soleil, nous faisont le tour du lac, qui malheureusement, vide de son eau pour nettoyage, enleve du charme a cette petite bougade. Nous entrons dans quelques temples, dont un dedie a Vishnu (on se fait mettre dehors car interdit aux non-hindous), puis un autre dedie a Shiva, ou vivent une trentaine de Sadhus, des hommes ayant renonce a tout aspect materiel, vivant de spiritualite, de mendicite, de meditation, et bien souvent de bhang, la beuh locale!!!


Pushkar-4.jpg


Pour decrire, ils ont souvent des dreads, un grand bout de tissu orange ou blanc autour du corps ou de la taille, le rasta local version Hindou. Nous passerons la soiree sur le toit d un hotel dans un resto romantique, joliment decore de balancelles et de petites lumieres, avec les petards et feux d artifices annoncant la grande fete de l Inde le 17 oct: Diwali.


Pushkar 5
16/10/09: Histoire d avoir une jolie vue sur Puskhar, nous decidons de grimper une colline environnante ou se trouve le temple de Savitri (la femme du Dieu Brahma). Une rude montee sous le cagnard, un peu hard des le matin, parsemee de faux estropies, qui marchent une fois le dos tourne, et au bout de laquelle nous attend une famille de singes blancs, toujours rigolos. Puskhar est entouree d une sorte de desert, offrant un joli panorama, mais ce qui gache encore le truc, c est qu au milieu il n y a toujours pas de lac..
.


Pushkar-6.jpg

Pushkar 7 bis


De retour nous visitons le temple de Brahma, unique au monde ou nous laissont nos chaussures a l entree et tout le reste d ailleurs, no shoes, no food, no camera, tout y est interdit, a part offrir des fleurs...Nous continuons en tentant de voir si les 1er chameliers sont arrives pour la Camel Fair du 24 Oct, la plus grande foire aux chameaux d Inde qui a lieu ici meme, mais pas un chat...meau!!! Alors avant de repartir dans les bazars negocier bijoux, pantalons etc, nous testons de delicieux falafels non-epices dans un stand de rue.


Pushkar-8.jpg

Pushkar-12.jpg

 

17/10/09: La ville situee a quelques kms de Puskhar se nomme Ajmer, c est un haut lieu de pelerinage Musulman en Inde. Elle contient le tombeau d un Saint Soufi dans le Dargah, la vielle ville sacree. Pas de chaussure a l entree, pas de camera, il faut etre couvert de la tete aux pieds (on achete une calote pour Mike), alors on ira chacun notre tour pour surveiller les affaires et se preter le pareo, car Mike a eu la bonne idee de venir en short. A l interieur, parfum de roses, refuges pour pelerins, mosquees, tombes, boutiques d articles, 2 immenses chaudrons, ou l on faisait cuire a l epoque du riz (2t) pour pauvres et mendiants, bassins aux ablutions et le mausole ou tout le monde fait la queue pour toucher le tombeau d argent de Kharji-Ud-Din-Chishti. Mais le plus impressionnant dans ce lieu n est pas ce qu il contient, mais ce que font les gens: ils embrassent les marches, les portes, les murs, font beaucoup d offrandes, se bousculent les uns les autres, et l on sent presque de la folie ou du soulagement peut-etre dans leurs actes...

Pushkar 9

 

Sorti d ici on remonte la rue vers la mosquee Adhai-din-k-jhonpra, ou Mel se fait encore prendre d assault (environs 25 personnes qui veulent se prendre en photo avec elle, des vrais paparazzis) a croire que c est elle la star et non l edifice, pourtant superbe, de par ses domes et ses gravures.

 

Pushkar-10.jpg

Pour trouver du calme on se refugie dans un bon resto, soit disant le meilleur de la ville, mais qui sera finalement qu une vaste plaisanterie. L ambiance ettouffante nous fait rebrousser chemin jusqu a Puskhar ou l on repasse par la bijouterie faire une razia (meme Mike se laisse tenter...).

 

Pushkar 11

 

Puis on se prepare a prendre le bus de nuit pour Delhi, ce soir c est Diwali, le Noel-jour de l An local. C est la fete des lumieres, toutes les villes et les maisons sont eclairees et l on decore meme notre car-couchette avec des fleurs et des cannes a sucre. Etant les seul passagers a bord, on fete l evenement avec l equipe du bus, colliers de fleurs, bracelet, point rouges sur le front, encens et partage de patisseries...C est genial de participer!!! Des enfants jetent des petards dans la cabine du conducteur, sympa!!!

Pushkar-13.jpg
Petit bemol, notre sleepper, un vehicule avec la partie basse composee de sieges, et la haute, de couchettes (cages a poules trop petites pour tendre nos jambes) et pour le moins rudimentaire. Alain Prost aux commandes, les routes sont defoncees et au moindre trou sur la route, on decolle!!! difficile donc de dormir dans ces conditions...

Pushkar-14.jpg

Arrivee a Delhi, 5h du mat, les rickshaws nous attendent deja et c est partit pour le quartier authentique des routards (un peu guetto) de Pahar Ganj, l hotel choisit nous fait un prix "touriste", suffisant pour finir notre nuit, mais demain on changera c est sur...

 

Pushkar-15.jpg

Repost 0
Published by Melina et Mike around the world - dans INDE
commenter cet article
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 16:56
08/10/09: Voici venu encore un grand jour, le second depart de ce long voyage. Apres avoir passe quelques jours en France pour profiter de nos familles et de nos amis, nous voila repartis pour notre 2eme partie de notre tour du monde. C est donc devant le guichet Emirates d enregistremet des bagages , que les aventures commencent.En classe eco, grand ecran et good food a l aise...Escale a Dubai, 1h30 du mat l aeroport est blinde surtout au duty free ou les prix sont les memes qu en France, decevant...Dubai-Delhi, dodo du debut a la fin...


09/10/09: Welcome to India!!! Apres 13h de vol, tout s accelere, chaleur etouffante, saris, turbans, rickshaws, embouteillages et concert de klaxons, pas de doute nous sommes en Inde. A Bikener House nous embarquons dans un des bus le plus ghetto qu on ait jamais prit.


Sept heures (5h30 prevues) de bouchon, de bruit plus tard et nous voici a Jaipur, capitale du Rajasthan, qui, comme precise dans le guide, est un bazar geant. Dans le brouhaha on s entend avecRachid , un rickshaw driver, pour nous emmener dans un 1er hotel pas top, puis un 2eme et enfin, le 3eme sera "convenable" en tout cas pour cette nuit.(mise a part le changement de chambre pour cause de pisse encore fraiche au milieu du lit. Resto sur le toit de l hotel et 1er repas epice, il va falloir s habituer...



10/10/09: Reveil a 11h30, il faut bien ca. On decide de profiter quelques jours avant de retourner dans cette jungle. Nous partons en quete d un petit hotel sympa avec piscine. Mais il n existe pas de classe intermediaire, c est haut ou bas de gamme...Il fait jour c est le grand spectacle: rickshaws, cyclo-pousse, coiffeurs, barbiers ont envahi les rues, les klaxons sont incessants, les mendiants un peu oppressants, mais on le savait, c est aussi beaucoup ca l Inde. On trouve notre bonheur concernant l hebergement (21euros pour 2 avec piscine), changeons d hotel et filons vers MI Road, la rue a touristes, ou l on ne fait pas un pas sans etre arrete par les gosses mendiant quelques roupies, par les vendeurs de souvenirs, sans compter ce que les Indien se rincent l oeil sans gene.


Les gens sont couverts des pieds a la tete et vu la chaleur difficile de ne pas se mettre en short. Dejeuner dans un petit resto, coup de poker pour choisir son plat et allumage de bouche assure. De toute facon, nous n avons pas trop d appetit, les odeurs d encent, mais aussi d urine, d ordure, et autres toilettes sauvages y ont legerement participe...On commence a prendre notre claque, mais on aime, au moins beaucoup de choses sont authentiques et le depaysement est assure. Retour a la piscine histoire de ce raffraichir un peu. Pour l anecdote, ici ils ont une drole de facon de dire oui: Ils penchent la tete de droite a gauche, ca laisse un peu perplexe...



11/10/09: Au reveil, petit dej dans le jardin puis plongeon dans la piscine, suivi d une seance bronzette-lecture en terrasse, y a pas a dire le luxe ca a du bon!! Journee de repos, histoire d elaborer quelques plans pour la suite, avant de rentrer dans le vif du sujet, car la decouverte nous manque deja.


 Fin d apres-midi a profiter de la chambre-TV et salle de bain, que du bonheur avant de reprendre le guide, la calculette etde chausser les baskets...


12/10/09: Bon anniv Vince...Fini les vacances, le luxe et la glande...Back in the hood!!! dans un hotel un peu ghetto au milieu des marchands de pierres. Dans l intention de visiter la ville, vu la foule, la circulation et la distance, nous louons les services d un rickshaw a velo a la journee et partons avec Enakbal. 1er stop au minaret, histoire d avoir un panorama sur la ville, puis nous passons devant le city palace (trop cher), le Jantar Mantar (astronomie bof) et nous decidons de visiter Hawa Mahal, le palais des vents. Ce batiment de style Rajput, entierement rose, toute comme la vieille ville d ailleurs, compte pres de 370 fenetres et constituait un havre de paix ainsi qu un observatoire sur la rue pour les femmes et concubines royales. La face exterieure est plus impresionnante que l interieur.


Ensuite nous sortons de la ville pour manger un bout dans un resto typique et continuons notre route vers le water palace, figurant sur aucun guide, mais surprennant car cet edifice semble tout juste sortir de l eau, Il fallait qu il y ait un piege a ce tour improvise: fini les visites, place au shopping, et passage par une fabrique de textiles et boutique a touristes ou l on a droit au deballage de couvres-lit et autres tentures, et on nous force limite a acheter (Pour que le mec du rickshaw touche une commission). Point positif, on nous montre la facon dont sont imprimes les tissus (par tampon) puis cousus. Nous quittons Enakbal apres que Mike ait conduit sont velo pendant 5 min (il n a pas pu resister) et nous nous enfoncons dans l enfer des bazaars.


Des zoucs en version moins sombre avec des centaines d Indiens nous harcelant, bijouteries, textiles, chaussures, fruits et legumes, ont a droit a tout. Mel ouvre le bal avec quelques pantalons puis nous nous echappons de ce cafarnaum geant a la nuit tombee. En fin de soiree, rencontre avec 2 frenchies, Noemie et Roberto, des negociants en pierres ici pour le business cool et pleins d histoires.



13/10/09: Bon anniversaire Jeje...Lever a la bourre, ravages par les moutiques, Enakbal est deja au RDV pour nous emmener prendre le bus local pour Amber. La curiosite des Indiens est incroyable, un gamin de 12 ans puis un Mr nous harcelent de questions pendant pres de 20 min. (Tu as combien de soeur? t as quel age?...) Arrives a destination, le paysage est saisissant, le palais fortifie rose, construit a flanc de montagne ressemble a un Carcassonne en version orientale.

jaipur11.jpg
Des murailles partent de part et d autres delimitant les contours de l ancienne capitale d etat. L architecture Rajput se revele ici dans toute sa splendeur: voutes, domes, mosaiques, jeux de miroirs, couloirs en labyrinthe etc... Nous continuons notre ascencion vers jaigarh, un fort rose contenant un palais, un theatre de marrionettes, et Jaya-Vana, le plus grand canon sur roue au monde. De retour a Jaipur, passage dans les bazaars, ou l on s enfonce un peu plus dans le marche aux textiles.


Dans chaque boutique ca negocie dur, les femmes sont assises et les hommes deballent tissus, saris etc...Il est 16h, et nous repartons vers Galta mieux connu sous le nom de Monkey temple. Une serie de temples construits dans une faille de roche et litteralement envahie de singes. A peine entres plusieurs enfants se jetent sur Mel, apparement contents de rencontrer et de toucher une fille blanche, seance photo obligatoire.


On passe pres d 1h a se promener et a photographier ces animaux (les singes ;)) aux mimiques si proches des notres. De retour dans notre quartier, nous retrouvons Roberto faisant son business. On se prend d ailleurs au jeu et rentrons dans plusieurs boutiques (2m2) avec lui, assis par terre, plusieurs pierres precieuses (opales, saphirs, emeraudes, rubis, pierres de lune...) nous passent dans les mains, wahou!!!



14/10/09: Journee de rattrapage, on ne passe pas d exam mais presque... pres d 1 moisde retard sur le blog, bonjour l angoisse!!! Donc les 3/4 de la journee sur le net et les petites pauses accordees permettent de s immerger dans le vacarme et d admirer les couturiers au boulot.


On stoppe quand meme a 18h30, et essayons d aller reperer les bijoux dans notre quartier histoire de faire des affaires. Grace a Roberto nous beneficions de bons conseils et des meilleurs tarifs... Nous dinons en sa compagnie et celle de Noemie sur la terrasse du Cocoon. Une petite soiree papotage bien agreable.


Repost 0
Published by Melina et Mike around the world - dans INDE
commenter cet article
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 14:07

Repost 0
Published by Melina et Mike around the world - dans INDE
commenter cet article
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 13:55
20/09/09: Direction Rio, bus-bateau-taxi et on se trouve un hotel dans un quartier pas trop craignos, sous les recommandations d une copine de Mel rencontree a Paraty!!! puis re-bus pour attendre Oumou a l aeroport. Elle aura 2h30 de retard et quand elle arrive enfin, Mel est heureuse tout va bien, que c est bon de la retrouver!!! On dine dans un resto au kilo, typique d ici et dodo nous sommes rinces.


21/09/09:  1er jour a Rio, il ne fait pas beau, alors on se fait une petite ballade decouverte du Centro, Lapa et Santa teresa. Nous commencons par le monument aux morts, (la ville possede beaucoup de merveilles d architecture), et le teatro municipal aux allures d Opera Garnier. Nous continuons par l immeuble Petrobras aux jardins suspendus et persiennes en alu. Puis la confeteria Columbo et enfin le cabinet de lecture Portugais faisant penser aux bibliotheques d Harry Potter.


Apres le quartier des grossistes nous entrons dans le plus authentique quartier de Lapa avec ses antiquaires, ses immeubles debut 19 siecle, ses bars a Samba et ses batiments coloniaux. La catedrale Metropolitana et juste hallucinante, arrondie, majestueuse avec des vitraux de plus de 60 m de haut. La ballade se poursuit par les Arcos de Lapa ou passe le bonde, sorte de vieux tram que nous prenons pour atteindre le Montmartre local, Santa Teresa.


Le Quartier est presque aussi bucolique que celui de Paris et nous offre de jolies vues. Apres quelques empanadas, direction Ipanema, ou la mer est dechainee, et la temperature moins agreable (16 degres). On essaye de se faire un peu de shopping, mais le quartier est trop chic et pas de boutique Havaianas a l horizon. La pluie etant de la partie on se refugie dans un starbuck (qui fait la joie de Oumou) avant de rentrer sous les trombes...



22/09/09: Le ciel est gris mais un peu plus degage qu hier, on part pour Niteroi et son musee d Art Comtemporain. Apres une petite ballade en ferry ont file vers cette sorte de soucoupe volante cree par l architecte Bresilen Oscar Nemeyer. Le batiment surplombe une baie face a Rio et denature odacieusement avec les paysages presque naturels des environs. Le musee est impressionnant d exterieur tout comme d interieur (meme si les expos qu ils contient ne transcendent pas).


De retour dans le Centro, tout le monde est OK pour un Mc Do, est nous empruntons le metro pour nous rendre a Rio Sul, un celebre centre-co. Toujours trop cher, decidement, mais a la sortie le ciel est degage et nous apercevons enfin le Corcovado et son Christ Redempteur. Du coup on se decide pour le Pain de sucre, un des symboles de Rio, que nous atteindrons via un telepherique geant. On s y attendait le panorama est epoustouflant, Coppacabana, Corcovado, les favelas, la ville et toute la baie sont a nos pieds, c est magique!!!


On profite de cet endroit idyllique jusqu a la tombee de la nuit, ou la cite se met a brille de milles lumieres, et retournons dans notre barrio Catete. Diner chez Joaquim et Manuel, resto typique Brasilero avec une bonne grillade et un delicieux "petit gateau" (hein Oumou???)



23/09/09: Debout de bonne heure, nous avons RDV devant le Copacabana Palace pour visiter les Favelas, ces quartiers pauvres de Rio crees au fur et a mesure depuis 1940 par un systeme d invasion. La 1ere est Villa Canoas, l une des plus petites de la ville et aussi une des seules non geree par les seigneurs de la drogue. Seulement 2500 habitants, mais tout de meme eau, electricite, TV et telephone ainsi que le ramassage des poubelles.


Les maisons sont en dur mais chaque etage est different et appartient a un proprietaire distinct. Le rues plus qu etroites ou a peine la lumiere passe et les fils electriques forment un incroyable meli-melo a la limite de la sculpture comtemporaine. Nous visitons ensuite une ecole financee a 80 % par l agence par laquelle nous sommes passes...


Rocinha est la plus grande des favelas de Rio, la 3eme d Amerique Latine  mais aussi la plus coupe gorge, bien qu il semblerait que l on soit plus en securite a l interieur qu a l exterieur. Pas le droit cependant de faire des photos a certains endroits, les soldats des dealeurs observent tout depuis les hauteurs de la cite. Le lieu est une mini-ville mais moins bien reluisant que le centre de Rio. Les constructions les plus precaires se trouvent au sommet. Dernier arret pour acheter un peu d artisanat aux locaux, histoire que notre argent profite un peu...


De retour a Copacabana, shopping-tong et promenade en bord de plage. Apres-midi sieste et notre soiree diner-spectacle au Rio Senarium, un des clubs de Samba les plus celebre, mais aussi un des plus touristique. Le lieu est hors du temps, plus de 2000 objets decorent sols, murs et plafonds. Nous dinons sur un fond de Bosa-nova et apres quelques Caipirinhas servies par notre ami Jean-Louis, nous avons envie de bouger un peu notre popotin. La musique reste trop douce et le mercredi n etant pas un jour de sortie pour les Cariocas, se sera loupe pour ce soir.



24/09/09: Toujours la pluie. On va faire le musee d art moderne mais il n ouvre qu a midi alors on file vers le stade des Fuminenses, l une des equipes de foot de Rio pour chopper nos billets pour dimanche. Nous somme accueillis par un sketch vivant, Leon un re-noi Bresilien qui danse la samba et hurle Moumou a tout bout de champs. Un peu tare mais tres drole.


La mauvaise news est que la billeterie n ouvre qu a 13h , decidement... Retour au musee, edifice interessant par ce qu il contient mais aussi par son architecture.On poursuit par une sieste histoire d etre en forme ce soir. Enfin une churrasqueria authentique avec des serveurs de viandes et leurs brochettes.


Puis retour a Lapa pour des petites caipis, on commence la soiree en faisant la rencontre de 2 bresiliens avec qui on poursuivra la soiree en regardant des danseurs sous les arches, puis on prendra un petit shooter pres d une charriotte prevu a cette effet et on filera dans notre 1ere boite a Rio, entree et carre vip, vodka-red bull et bonne ambiance ca va pour nous!!!




25/09/09: Reveil hard, mal aux cheveux pour tout le monde, on reitere notre tentative d acheter nos billets pour Maracana. Les guichets sont assez surprenants car ils ressemblent plus a des meurtrieres qu autre chose. Taxis jusqu au pied du Corcovado et un jeune tour operateur, nous fait une superbe vente pour monter au Christ en voiture a la place du train.Il est drole et sympa, on accepte. Au 1er mirador, nous avons une vue hallucinante sur la ville et assistons a un atterrissage d un helico. Le truc que l on ne devait pas oublier si l on allait a Rio c est...de monter la haut.


Le christ Redempteur est l un des incontournables de Rio et du sommet on comprend bien pourquoi. Panorama sur l ensemble de la ville de Maracana en passant par le Centro et les favelas jusqu a Ipanema. Le monumento (statue) en lui-meme est immense est impressionant quand on se trouve a ses pieds.


On reste une bonne heure a profiter de la vue et a le photographier, puis nous raccompagnons Charline jusqu a son bus  pour l aeroport puis son avion pour Sao Paulo. Pour nous Rio c est pas finit, nous montons dans un taxi direction Madueira, sa favela et surtout son ecole de Samba. Evidemment il est 20h30, un vendredi soir et on tombe dans les bouchons de depart en W-E. Du coup nous arrivons a Portela (nom de l ecole) qu a 22h.


Pas grave, l endroit se remplit a peine, tout le monde a l air heureux, les couleurs bleues et blanches representatives sont presentes un peu partout, puis vient l heure de la bateria (batucada). Ici c est puissance 10, il y a au moins 40 percussionnistes a battre le rythme, tout le monde chante, pas mal dansent, des travestis organisent un battle et enfin defile des Banderas avec la chanson choisie pour le carnaval 2010. Un moment haut en rythme et en couleur...



26/09/09: Voici quelqu un que l on attendait plus: le soleil. Petit dej en 4eme vitesse et on file profiter de la plage de Copacabana, ce qui sous entend bien sur: filles en string, joueurs de foot et de volley, marchands ambulants a gogo (toutes les 3 minutes, ca passe le temps!!!). Mel se fait faire un tatouage,  l ambiance est vraiment chouette bien que beaucoup soient la aussi pour se montrer.


Car le Bresilien est aussi adepte du Body-building et accro aux sports de bord de mer.Nous finissons la journee par une foire artisanale nocturne le long de l Avenida Atlantica. Apres avoir chercher sans succes les meilleurs plans-soirees de Rio, nous retournons vers Lappa et finissons dans une boite du Centro sur les rythmes Bresiliens ultra saccades (Patrick-chaise et de retour).



27/09/09: Il fait encore beau et chaud, pas de temps a perdre, on part suer les caipirinhas sous le soleil d Ipanema, l une des plus belles plages de Rio, plus cotes que Copacabana. Avant de nous vautrer dans le sable, un petit tour par la foire Hippie, pour les derniers achats puis direction le bord de mer, noir de monde, d autant plus que nous sommes dimanche et que les avenues des plages sont pietonnes. La mer est toujours aussi agitee et Mike s eclate dans les vagues (enfin il se fait plutot eclater...).


Voici enfin 15h, le moment pour nous de nous rendre dans un des stades les plus mythiques de la planete, le Maracana. Le match oppose les Fuminense au Avai. L arene est gigentesque, elle detient d ailleurs le record de spectateurs (200 000). Aujourd hui sa capacite maximum est de 100 000 et pour cette rencontre il n y a "que" 20 000" supporters habilles aux couleurs du club, du plus petit aux plus vieux.


Mais le Bresilien encore une fois est un fanatique, atmosphere de malade mental, des gens pleurent, sautent s arrache les cheveux, prient tounes vers le Corcovado, tambours, fumigenes, hymne pour le club, ici on vibre !!! une telle unite nous donne des frissons et pour couronner le tout, les FLU gagnent leur match, tout le monde est heureux, encore un moment genial dans ce voyage.



28/09/09: Dernier jour de ce tour en Amerique du Sud, seance de manicure-pedicure pour les filles, gravage des photos pour Mike (moins marrant!!!). On devalise Havainas, et on se boit une derniere coco-fraiche sur Copacabana. Retour a l hotel pour raccompagner Oumou a son bus, snif, puis voici notre tour d embarquer sur un vol British mouvemente, re-snif. Retour a la "civilisation" dans nos familles et aupres de nos amis, ca fait du bien...


Repost 0
Published by Melina et Mike around the world - dans BRESIL
commenter cet article
19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 14:14


18/09/09:
Grand sourire des le matin, le soleil est la!!! on se decide a partir en bateau pour decouvrir les plages et les lagons de l ouest de l ile. Sur le pont, le sun nous frappe la tete et c est tant mieux, on espere bien prendre quelques couleurs.


1er arret a la lagoa Azul, un petit archipel d iles baignant dans les eaux emeraudes-cristallines. Un peu de snorkling quelques plongons et nous continuons vers une jolie plage bordee de palmiers.


Une promenade de 10 min dans la jungle avec les culs nus (ici le string est de rigueur, grosse ou grasse la Bresilienne montre ses fesses!!!), nous mene a une seconde plage un peu crade et blindee de touristes. En fin d apres-midi le soleil se cache et nous revenons tranquillement au port.


19/09/09:
Nous sommes gates le temps est encore avec nous. Alors en avant pour un trek de 5h de marche a travers la jungle pour rejoindre Lopez Mendes. En route nous rencontrons de minuscules singes comme des monos titi mais avec plein de poils derriere les oreilles.


Le sentier monte et descend et sous une grosse chaleur nous peinons un peu. Nous sommes recompenses par la magnifique plage de Palmas (rien a voir avec le chanteur) ou un gros ponton de type carte postale nous sert de tremplin pour quelques plongons, photos et une bonne rigolade.


Nous continuons vers Lopez Mendes reputee pour etre une des plus belles plages du Bresil, avec une particularite, le sable fait le meme bruit que la neige: il couine...Quelques instants a s eclater dans les vagues et nous voici sur le chemin du retour, en tout une bonne quinzaine de kms a grimper dans la vegetation, on est vane. Diner sur la plage, soiree barbecue/brochettes/caipis.


Repost 0
Published by Melina et Mike around the world - dans BRESIL
commenter cet article
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 13:10

Paraty

 

15/09/09: Reveil dans le bus en direction de Sao Paulo afin de rejoindre Charline et de continuer vers Paraty. Il est 5h33 quelque chose de va pas, on devait arriver a 6h, de plus on est sense avoir 1h de decalage a rajouter... confirmation il est 7h15.

 

Paraty (1)

 

Panique on prend le metro, changement et on arrive a l autre terminal ou la re-panique, il est 7h58, le bus part dans 2 min et rien n est indique. On tente plusieurs plateformes et ouf plus de peur que de mal, nous retrouvons Charline aka tailors of Panama, grand sourire on est content de la retrouver, ca fait plaisir de voyager avec des amis.

 

Paraty (2)

 

6h de plus pour rejoindre la petite ville pietonne de bord de mer: Paraty, ou l on s installe dans un hostel sympa au lit triplerposes!!! Ballade dans les jolies rues coloniales et nous passons la soiree dans un joli resto dont les plats semblent assez typiques et le serveur adorable..

 

Paraty (3)

 

Petit soucis, ce que Mike a commande n est pas tres bon, le dessert rattrape le coup, mais l addition nous acheve. Bon en fait c est la bouffe qui acheve Mike, a 4h du mat il se reveille pour rendre ses 50 euros du resto aux toilettes...

Paraty (4)

16/09/09: Le temps n est toujours pas au RDV et c est dommage car nous avons reserve un tour a bord d une goelette pour decouvrir la baie de Paraty et ses iles. Nous croyons etre seuls quand un car de 3eme age debarque. Super ambiance, ils chantent, dansent, se mettent des Caipis dans le cornet, tout va bien. Les iles et la cote sont superbes, les rochers de granit et la vegetation luxuriante sont bordes d eau vert emeraude rappellant etrangement les paysages des Seychelles.

 

Paraty (5)

 

Un peu de snorkling, quelques ballades sur le sable et nous voici deja de retour au port. Nous partons decouvrir le fort qui servait a proteger la ville des pirates, et mourant de faim ont se fait un buffet a volonte (Charline se couche a 20h40, Oh la shame!!!)

 

Paraty (7)


17/09/09: Reveil a 6h, avant de quitter la ville, on etait intrigue par une cascade situe dans les terres, alors RDV a 7h a la gare routiere ou pas mal d ecoliers et de travailleurs attendent leur transport. On nous depose vers Penha, a l entree de la Cachoeira tobogao, la cascade toboggan. 100 m en pleine vegetation et l on fait face a une gigantesque pierre sur laquelle coule l eau d une riviere. Le caillou est lisse est ultra glissant, Mel en fera les frais en voulant remonter trop rapidement. On apprehende un peu avant de s elancer d autant que l eau est fraiche et zouuuuuu aller c est partiiiiiiiit !!!!!!! Les sensations sont geniales, si forte que Mel et Charline epprouvent le besoin d hurler. On s eclate pendant une bonne heure avant de filer choper notre bus pour Angra dos Reis. Ce dernier est le port d embarquement pour rejoindre Ilha Grande, a 1h30 de ferry. Arrives a bon port, deception il pleut et pas qu un peu, on croise les doigts pour demain et degustons notre 1er caipi et un delicieux poisson grille...

Paraty (6)

Repost 0
Published by Melina et Mike around the world - dans BRESIL
commenter cet article
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 12:07

pantanal1.jpg

09/09/09: A Campo Grande on se fait prendre d assault par une horde de rabatteurs vantant les merites de leur tour pour le Pantanal. On en choisit un qui figure dans le Lonely, qui nous fait une belle vente, qui propose un prix interessant ert offre une nuit a l hotel en fin d excursion... 9h30, on monte a bord de notre van pour le plus grand marecage du monde. A peine quelques kms parcourus et nous voyons des toucans, des aigles, un couple de perroquets bleus, des aras, bref on a deja un appercu haut en couleurs.



 A l entree du parc, nous faisons un transfert en jeep et arrivons a notre camps de base au coeur de la savane. Installation, ce soir et pour les 3 nuits a venir dans un hamac en guise de lit (Mike apprehende un peu car il dort sur le ventre). Nous parlons avec le groupe plutot sympa et faisons connaissance avec notre guide Emerson. En se baladant au bord de la riviere, nous voyons des cochons d eau et des caimans. Une plus belle nuit que l on n aurait pu imaginer (heureusement nous avions pris nos sacs de couchage), sympa le hamac a la belle etoile!



10/09/09:
Reveil a 5h15, le soleil se leve doucement et nous offre une splendide aurore au dessus de la brousse, mais cela ne durera pas, le ciel restera couvert pendant 3 jours. Nous grimpons a bord du 4X4 qui nous depose 30 min plus tard sur le bord de la route pour une expedition hiking de 3 bonnes heures. Normalement tout les champs devant nous sont recouverts d eau  mais etant en fin de saison seche (heureusement pour nous) les plaines sont arides. Nous entrons dans le coeur du sujet, faisons attention ou nous marchons pour ne ps effrayer ceux que nous sommes venus voir: les animaux.


Apres une bonne heure sans croiser ame qui vive, nous voyons enfin un petit fourmilier se balladant a travers les arbres. Cet etrange bestiole a une trompe pour manger les fourmis, les pattes d un paresseux et se deplace presque comme un singe. Un peu plus loin un petit groupe de coatis toujours rigolos passent de branches en branches. Un bruit au sol et voici un tatou, petit animal rapide dote d une carapace et a l allure etrange. La matinee se termine plutot pas mal car sur notre retour on apercoit des aras bleus et des singes hurleurs.


Apres dej, nous partons pour un jeep safari, et suivrons l unique chemin de terre traversant le Pantanal jusqu a Rio paraguay. On voit de magnifique toucans (2 especes), des caimans en pagaille, des loutres geantes (animal en voie de disparition).


Soudain le 4x4 s arrete, notre guide Emerson part en courant en hurlant de le suivre, il a repere quelque chose mais quoi????? Apres une cavalcade a travers les hautes herbes (mel se coince les pieds dans les ronces et se prend une belle buche, ouf personne ne m a vu!!!) On se retrouve face a un fourmilier geant, la meme morphologie que celui de ce matin mais en bien plus gros et avec une immense queue.


Nous passerons l apres-midi a essayer de trouver un anaconda, mais sans succes. En revanche on se retrouvera coince au milieu d un gigantesque troupeau de vaches...



11/09/09:
Today on met nos flip-flops et prenons de minuscules bateaux a moteur pour explorer le Rio Negro. On va essayer de denicher un anaconda (serpent pouvant mesurer jusqu a 10 m vivant essentiellement dans l eau) et pourquoi pas un jaguar ou un puma, on peut rever...Bon au bout d 1 heure toujours rien alors on se concentre sur d autres choses commes des loutres, des martins pecheurs, des kings fishers et meme des fourmis (espece comestible au gout de citron, on n a pas test...). En gros une sympathique ballade au fil de l eau.


Apres-midi place a la chevauche horse back riding au milieu des plaines. Mel ne se sent pas tres bien, une indigestion aliementaire surement car elle n est pas la seule. D ailleurs elle a un canasson qui traine la patte pour attendre son poulain, du coup elle est derniere et elle gueule. Mike lui tranquille a un cheval plutot docile et il en fait ce qu il veut, normal le tierce c est son dada et puis avant il etait gaucho ...


Une chouette promenade au cour de laquelle nous voyons un tatou, un cochon sauvage, un petit fourmilier et meme un tapir de tres tres loin (tellement loin que Mel ne la pas vu!!!). Au ranch quelques aras bleus sont venus se regaler de petites noix de coco, et la nuit etant tombee, Emerson sort la flash light pour un night safari, au cours duquel nous ne verrons pas grand chose si ce n est les yeux rouges des caimans (assez impressionnants d ailleurs).



12/09/09: Derniere nuit a la belle etoile, dommage on commencait a s y faire. Mel est happy ce matin c est peche aux pirahnnas. Au debut ca ne mord pas, donc elle rale (ba oui c est pas marrant) puis elle se trouve un petit spot secret et finit pas vider la riviere de tous ses poissons. 7 au total en moins d 1 heure, heureusement qu il n y a plus de viande sinon l espece aurait pu devenir en voie d extinction...


Comble du sort, apres que les poissons attrapes eussent ete ecailles, vides et embroches, un caiman se jeta sur le magot et disparait avec la peche du groupe. Sympa Emerson ira en chercher d autres pour le repas. Apres avoir dit au revoir a nos amis belges, Tristan et Stephanie, Emerson et le reste du groupe nous prenons notre bus de retour sous le soleil pour Campo Grande et quittons le paradis des animaux et ses aventures pour en trouver, on l espere, encore plein d autres ...



13-14/09/09: Il faut trop beau ca tombe bien on a rien a faire, tout est ferme le dimanche alors repos au bord de la piscine (ok ya pire), histoire de prendre quelques couleurs. On est au Bresil, quand meme, et c est notre veritable 1er jour de beau temps. On passera l essentiel de ces 2 jours a rattraper notre retard sur le blog...

Repost 0
Published by Melina et Mike around the world - dans BRESIL
commenter cet article
8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 09:17

08/09/09: Nuit plutot agitee, les moustiques etaient de la partie, a 5 h du matin, Mike pete les plombs et deballe la moustiquaire a l hotel, nous voila emmitouffles dedans jusqu au petit matin!!! Au reveil il tombe des trombes d eau et les 1eres impressions sont confirmees, il ne faut pas trop trainer dans certaines rues, ni la nuit ni le jour selon les habitants. L ambiance est un peu tendue pour nous qui commencons avec une nouvelle monnaie le Real mais aussi une nouvelle langue, le Portugais, ici ils ne parlent meme pas Anglais, alors c est avec quelques mots en Espagnols et des gestes que nous essayons de nous faire comprendre.


Les chutes se situant a cheval sur la frontiere, nous partons decouvrir le cote Bresilien de la force. L entree du parc est un peu plus Disneyland, c est vrai, mais les 1200 m de sentier avec une vue constante sur les 245 cascades qui composent les chutes d Iguazu valent vraiment le detour.


Le panorama est a couper le souffle meme apres la journee d hier, c est pour dire...Il y a meme une passerelle qui approche la Garganta del Diablo de tres tres pres, si pres qu avec les projections d eau et la pluie battante ont ressort de la comme si on s etait baigne habille.


De retour trempes, nous dejeunons un Americano (menu local) puis embarquons pour le Pantanal dans un bus peu rempli mais bruyant, car il faut preciser, le Bresilien gueule!!! il ne sait pas parler doucement, ni en face a face, ni au telephone...


Repost 0
Published by Melina et Mike around the world - dans BRESIL
commenter cet article
6 septembre 2009 7 06 /09 /septembre /2009 13:57

Repost 0
Published by Melina et Mike around the world - dans BRESIL
commenter cet article
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 08:16

06/09/09: on refait nos sacs et on n est pas si mecontent que ca de quitter l hotel: notre coloc de chambre doit se laver les pieds tout les 10 ans, on ne devait etre qu a la 9eme annee, l horreur...Bref on reprend notre train de banlieue et nous voici embarques avec Cruzero del Norte, une cie de merde soit dit en passant, voir la suite...


07/09/09:
Pour faire court le bus etait blinde, on ne pouvait pas passer nos pattes de flamant rose sous le siege d en face, les chauffeurs ont manges notre petit dej promis par l agence et nous arrivons avec 1h30 de retard, merci le bus!!! cavalcade dans le terminal pour deposer nos bagages et faire un brin de toilette, on croise de loin Francois et Ingrid et hop on chope la navette pour le Parc National. nous sommes venus jusqu ici pour admirer les Chutes d Iguazu qui comptent parmis les plus hautes et les plus grosses du monde apres Victoria, Niagarra etc... petite deception, on ne pourra pas aller sur l ile Saint Martin, le niveau d eau etant trop eleve, l acces est interdit.


On prend un petit train pour rejoindre le sentier de la Garganta del Diablo, on parcourt les passerelles au dessus du Rio Iguazu d une couleur rouge-orange et on est suivi par des myriades de papillons multicolores. Le bout du chemin est spectaculaire, le fleuve se jette en cascade de plus de 80 metres de haut, la gorge du diable porte bien sont nom. Dans le souffle, des dizaines de martinets foncent en pics et a rester la nous sommes vite trempes.


Ensuite nous nous balladons le long du sentier superieur c est a dire du haut des cascades, ou nous avons une vue plongeante sur celles-ci. Petite pause sandwich face a l ensemble forme par la garganta et le reste, puis nous nous brumisons pres du salto Benezzi. Autre point fort du parc, nos copinous sont la, des dizaines de coatis en quete de nourriture patrouillent ca et la, deviennent meme agressifs et n hesitent pas a vous sauter dessus si le menu leur plait.


Nous finissons par le circuit inferieur, les chutes vues du bas, sont impressionnantes par la force et le bruit  qu elles degagent. De la des bateaux partent pour aller s aventurer sous les cascades mais on s abstiendra a cause du prix excessif.


L embleme du parc et un toucan, invisible jusqu a present, voila l objectif de la fin d apres-midi. Ce n est qu apres avoir parcouru a nouveau tous les circuits que nous apercevons 2 de ces oiseaux multicolores au grand bec...magnifique. de retour au terminal nous recuperons nos sacs et partons pour BRAZIOU. Passage de la frontiere pour Foz do Iguazu.

Repost 0
Published by Melina et Mike around the world - dans ARGENTINE
commenter cet article